Gill Stein est un génie

La dame du Parti Vert, Jill Stein est un génie !

 

En trouvant l'énergie et l'argent (Soros ? ;-)) pour demander un recomptage, elle crée une situation qui ne peut que la faire passer à l'histoire.

1)

Si son intuition et ses informations sont justes, le recomptage peut donner la présidence à une autre femme. Comme pour Gore, on a demandé à HRC de « prendre son trou » pour conserver le petit vernis de lustre qui reste encore sur le processus électoral américain. Il aura fallu qu'une femme défende une autre femme pour mettre en lumière la possibilité d'une fraude électorale. Tous ne sont pas d'accord...

2)

Si Mme Stein se trompe, le Parti vert aura plus de pub en quelques jours que dans la dernière année. Alors que Trump a reçu gratuitement une visibilité (ça faisait vendre de la copie, tant pis pour les conséquences) valant plusieurs milliard$ dans la presse américaine, il est logique que les autres candidats utilisent la même tactique. 

3)

En « osant » le recomptage, Mme Stein a poussé Trump dans l'irrationalité (il connait le chemin). Trump s'est échappé une fois de plus en affirmant que HRC avait bénéficié de votes frauduleux... En discréditant le processus, il réaffirme la justesse de l'action de Mme Stein qui n'en demandait pas tant, mais qui doit s'en amuser follement.

Si HRC devient présidente à la suite de l'action de Mme Stein, espérons que cette dernière hérite du poste à l'environnement.

On peut rêver. C'est américain.

 

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.