1995.10.26

L’épisode 1995.10.26 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour.

La Presse publie le jeudi 26 octobre 1995, en p. A5, un texte de 580 mots intitulé « Cahier des sports » . PF est toujours en tournée référendaire et  comme il avait promis de faire des entrevues uniquement avec des amis, il y a des jours où c’est plus difficile…

read more

1995.10.25

L’épisode 1995.10.25 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le mercredi 25 octobre 1995, en p. A 5, La Presse publie un texte de 658 intitulé « La frontière ». Au téléphone, PF se fait traiter de téteux par une dame qui le lit pourtant depuis des années. Évidemment, ça va parler de référendum…


Bonne écoute !

read more

1995.10.23

L’épisode 1995.10.23 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le lundi 23 octobre 1995, en p. A 5, La Presse publie « Belles-mères », un autre court texte de 649 mots. Le chroniqueur est toujours dans sa tournée référendaire. Il a fait le pari de n’interviewer que des amis ou gens qu’il connait bien. Aujourd’hui, il va sonder les intentions de vote de ses anciennes belles-mères. On entre directement dans le premier paragraphe.

read more

1995.10.21

L’épisode 1995.10.21 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 21 octobre 1995, en p. A 5, La Presse publie « Merci docteur », un texte de 1078 mots. Mme Tessier… Une madame toute normale qui ose demander à ses clientes si elles sont victimes de violence. Une madame qui propose un autre parcours aux femmes abusées. Une madame qui dit que les femmes sont malades d’amour et qu’elles embrassent leur crapaud avec de baiser sans condom. Parce qu’elles l’aiment leur crapaud…

read more

1995.10.19

L’épisode 1995.10.19 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le jeudi 19 octobre 1995, en p. A 5, La Presse publie un texte de 621 intitulé « Le OUI de Giuseppe ». Le chroniqueur va rencontrer Marinoni à son usine de Lachenaie. Du feu, du métal, des étincelles. Au hasard de la conversation, les deux compères discutent de champignons. Et le bon Giusseppe qui le traine dehors pour lui montrer ce qui pousse près de l’autoroute 15…

Bonne écoute !

 

read more

1995.10.18

L’épisode 1995.10.18 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le mercredi 18 octobre 1995, en p. A 5, La Presse publie « Les bécasses », un texte de 613 mots. Un autre tout petit texte dans le cadre de sa tournée référendaire. On rencontre un autre ami du chroniqueur quand PF jouait au marxiste tendance tam di delam…

Bonne écoute !

 

read more

1995.10.16

L’épisode 1995.10.16 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le lundi 16 octobre 1995, en p. A5, La Presse publie un tout petit texte de 608 mots intitulé « Un si joli nombril ».
PF va souvent visité des écoles. Cette fois-ci, c’est sur une invitation de Éliza Prévost. Avec qui je n’ai aucun lien familial. La jeune fille de 15 ans se présente ainsi : « Je suis Éliza-Prévost-de-Drummondville-avec-un-anneau-dans-le-nombril- pensionnaire-au-pensionnat-Saint-Nom-de-Marie-d'Outremont .»

Bonne écoute !

read more

1995.10.14

L’épisode 1995.10.14 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 14 octobre 1995, en p. A 5, La Presse publie « Un homme heureux », un texte de 636 mots. Le chroniqueur est impressionné par deux choses dans la vie. Son ami Marinoni qui roule toujours très vite à l’âge de presque 102 ans et un autre ami dont il n’a jamais parlé avant. Le gars s’appelle Serge D’Amour et son bonheur, dit PF, est contagieux.

Bonne écoute !

 

read more

1995.10.02

L’épisode 1995.10.02 du balado Radio F**klia examine la chronique de PF publiée il y a 25 ans, jour pour jour. LE lundi 2 octobre 1995, La Presse publie en page A5 « Wôô les moteurs », un texte de 1006 mots. Aujourd’hui, PF revient dans un de ses sillons favoris, une chronique qu’il a déjà écrite 100 fois, au moins, minimum. Il le dit lui-même, d’ailleurs. Tassez-vous, mononcle est là !
On entre directement dans le premier paragraphe.

read more

Pages