1996.04.16

L’épisode 1996.04.16 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le mardi 16 avril 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 954 mots intitulé «Le stade sera prêt, Atlanta jamais».
Il y a des JO pour Foglia cette année. Pas de Tour de France.
La Presse commence son battage publicitaire pour sa grande animation commerciale estivale de 1996 avec son champion olympique maison, toutes catégories confondues. On entre directement dans le premier paragraphe.

Bonne écoute !

 

read more

1996.04.20

L’épisode 1996.04.20 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 20 avril 1996, toujours en page A5, La Presse présente «Coca-Cola City», un texte de 934 mots. Une grande chronique aujourd’hui… Pas tant pour ses répercussions au Québec, mais plutôt pour ses valeurs pédagogiques… PF est toujours à Atlanta en train de faire la prévente de la grande foire estivale de la presse mondiale.

 

Bonne écoute !

 

read more

1996.04.18

L’épisode 1996.04.18 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le jeudi 18 avril 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 956 mots intitulés «Le bonheur ne pousse pas dans les arbres». Ayant traité Atlanta de trou avec une banlieue autour, Foglia revient en service après vente pour mieux qualifier Atlanta.

read more

1996.04.06

L’épisode 1996.04.06 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 6 avril 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 970 mots intitulé «Salut Girerd, bonjour Chapleau».
Changement de garde à La Presse.


Le caricaturiste Girerd part. Foglia en profite pour régler ses comptes. Il le traite de tête de vache. Entre autres méchancetés…

read more

1996.04.04

L’épisode 1996.04.04 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le jeudi 4 avril 1996, La Presse publie en page A5 un texte de 939 mots intitulé
«De l’utilité d’un chroniqueur». Foglia revient encore sur une chronique récente… Une histoire de syndiqués au centre Le Royer qui s’occupe de personnes âgées en perte d’autonomie. La direction avait invité ses employés à faire des économies et des compressions et en retour on leur remettrait 10 % de la valeur des coupes par le biais d’un tirage…

Bonne écoute !

 

read more

Pages