1996.05.14

L’épisode 1996.05.14 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le mardi 14 mai 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 1028 mots intitulé «Les post-scriptum du courrier du genou». Un courrier du genou aujourd’hui! Ça commence avec sa lectrice la plus éloignée au monde, une dame qui habite l’ile de la Réunion. Foglia répète qu’il vit, côté température, dans un pays de merde. C’est un petit passage obligatoire. Puis on saute à une autre lettre.

read more

1996.05.11

L’épisode 1996.05.11 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 11 mai 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 1050 mots intitulé «Un chien et une truite presque fumée». Un autre texte avec pleins sujets différents. La stratégie antizapping de Foglia… Ça commence avec le printemps qui aurait attrapé le rhume et Foglia qui a la grippe après l’avoir embrassé sur la bouche.

 

 

Bonne écoute !

 

read more

1996.05.09

L’épisode 1996.05.09 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. La Presse publie le jeudi 9 mai 1996, en page A5, un texte de 988 mots intitulé «Le bonheur des technocrates». Aujourd’hui, on a affaire à une chronique pédagogique… Ce n’est pas une chronique sur le fromage au lait cru même si le texte commence par une belle image d’un docteur l’œil rivé sur son microscope pour observer une bactérie…

 

Bonne écoute !

 

read more

1996.05.04

L’épisode 1996.05.04 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 4 mai 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 945 mots intitulé «Une chance qu’il y a Pauline». Une chronique en saut de puce avec six sujets différents et une confidence sur le style de chroniques à venir…

Bonne écoute !

 

read more

1996.05.02

L’épisode  1996.05.02 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le jeudi 2 mai 1996, en page A5, La Presse publie «Pour se distraire un peu de la mort», un texte de 968 mots. Une chronique sur les bas-côtés du sport.

Bonne écoute !

 

read more

1996.04.30

L’épisode 1996.04.30 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le mardi 30 avril 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 1004 mots intitulé «La vie à la campagne». Une chronique belle de simplicité surement volontaire. Foglia laisse sa hargne au vestiaire et passe sa veste de gentleman fermier…

Bonne écoute !

read more

1996.04.27

L’épisode 1996.04.27 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le samedi 27 avril 1996, La Presse publie, en page A5, un texte de 945 mots intitulés «Quelques Japonais et plusieurs Bulgares». Quand Foglia fouille dans son journal pour trouver matière à chronique, ce n’est jamais ennuyant. Dans la section Carrières et professions, une entreprise cherche un hyper spécialiste dans la construction résidentielle à ossature de bois. Et il doit être bilingue français-anglais-japonais… 

 

read more

1996.04.25

L’épisode 1996.04.25 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le jeudi 25 avril 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 945 mots intitulés «Les petites junkies de la victoire». Foglia poursuit sa vente des JO qui vont squatter les pages de son journal pendant tout l’été. En fait, c’est déjà parti avec cette série de reportages. Cet article est particulièrement d’actualité avec les révélations récentes des souffrances multiples et diverses auquel fut soumise la reine de JO de Montréal, Mme Nadia Comaneci.

read more

1996.04.23

L’épisode 1996.04.23 du balado Radio F**klia examine la chronique de Pierre Foglia publiée il y a 25 ans, jour pour jour. Le mardi 23 avril 1996, en page A5, La Presse publie un texte de 1017 mots intitulé «L’Amérique, 2001 km plus loin». Foglia est toujours en mode représentant pour les JO. Il prépare le terrain avec ses observations périphériques…

Bonne écoute !

 

read more

Pages